Entêtes de page

lundi 25 février 2013

Ecoles sans électricité




Il y a tellement de besoins basiques à satisfaire que l'accès des écoles à l'électricité est considéré comme un luxe en Afrique Subsaharienne.  Cependant, sans électricité dans les écoles ou dans les maisons, il n'y a pas de travail scolaire possible après 18 heures. Il n'y a d’ailleurs aucune activité éducative car elles exigent toutes un minimum de clarté. Ce handicap devient majeur à partir de la cinquième où la charge de travail des enfants requiert un travail en soirée.  Il n'est pas rare de voir à Lomé ou à Cotonou des enfants assis par terre révisant leurs cours à la lueur des lampadaires. Dans ce contexte le raccordement des écoles est le meilleur moyen de concentrer dans un même lieu tous les moyens nécessaires à l'instruction : une table, des chaises, un toit des livres, des cahiers et la lumière !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire