Sahel : 400 000 enfants ne vont pas à l’école

/, Non classé/Sahel : 400 000 enfants ne vont pas à l’école

Sahel : 400 000 enfants ne vont pas à l’école

Au Burkina-Faso, au Mali et au Niger, 2000 écoles ont fermé leurs portes au cours de l’année 2018 selon l’UNICEF. Les menaces contre le personnel éducatif, les attaques contre les installations scolaires sont les principales causes de ces fermetures. 400 000 enfants ne peuvent pas aller à l’école et plus de 10 000 enseignants ne peuvent pas travailler. Cette situation constitue une violation des droits de l’enfant, rappelle la directrice exécutive de l’UNICEF Henrietta Fore, et met également ces enfants dans un état de vulnérabilité face aux diverses formes d’exploitation.
Pour répondre à ce problème, l’UNESCO a mis en place un projet d’apprentissage alternatif à travers la radio qui constitue un canal de diffusion de cours d’alphabétisation et de calcul en collaboration avec les autorités locales et les communautés. Elle a également lancé des programmes pour aider les enfants à rattraper leur retard, à les intégrer dans les écoles ouvertes, à renforcer la sécurité scolaire et même à reconstruire des écoles détruites ou endommagées. L’ONG fournit en outre des outils aux enseignants travaillant dans des zones de grande insécurité ainsi qu’un soutien psychosocial et des soins aux enfants qui portent des cicatrices émotionnelles de la violence.
Vatican news, 01 mars 2019

Par | 2019-04-27T19:27:35+00:00 avril 27th, 2019|Articles, Non classé|0 commentaire

À propos de l'auteur :

Laisser un commentaire